.

.

Harcèlement scolaire - Une souffrance trop silencieuse

Harcèlement scolaire, une souffrance silencieuse

Le théâtre constitue une aide précieuse au gré d'une construction ou d'une reconstruction personnelle.
En effet, c'est une activité qui permet aux enfants, ainsi qu'aux ados, de s'exprimer, de laisser pleinement sortir leurs émotions et d'acquérir par la même une réelle assurance.
Le theâtre offre une authentique boite à outils pour nourrir ses progrès, d'année en année.

Même si en général, j'ai la chance d'avoir des enfants très heureux dans mes cours, il m'arrive depuis mes débuts en tant que professeure, d'être de temps en temps confrontée à la souffrance des enfants harcelés à l'école...

Aujourd'hui, cela a lieu dans presque tous les établissements. De fait, les enseignants demeurent parfois bien trop surchargés pour en avoir une perception limpide, se retrouvant même impuissants à l'idée de s'occuper de chaque cas. Les victimes restent donc pour la plupart dans leur bulle de solitude, entre peurs et chagrins. Aussi, elles ont beaucoup de mal à dire les choses, au sein du cercle familial, sombrant fatalement dans une isolation conséquente.

Depuis 2011, des échos d'actes intolérables de la part de nombreux élèves me sont parvenus. Cela a le plus souvent lieu dans des quartiers et écoles dont les renommées ne laissent point à désirer: De moqueries collectives en insultes, de mauvaises rumeurs en vol d'affaires, de dénonciations injustifiées en violences et sévices physiques, sans oublier l'intimidation, le racket...et le harcèlement virtuel...

Au final, le sentiment prédominant chez ces enfants reflète l'impression pesante que le sort s'acharne sur eux. En émanant un gros manque de
confiance évolutif, ils ne voient plus la moindre de leurs qualités et se font confusément tout-petits, encore et toujours repus de cette crainte que quelque chose de mauvais arrivera.... De cette grosse boule au ventre chaque matin, pour parvenir à un soulagement le vendredi après-midi, lorsque la fin des cours se profilent.
Ils tombent plus facilement malades, affaiblissent leurs systèmes immunitaires, se fragilisent, se replient davantage sur eux-mêmes...et les résultats scolaires baissent.

Certains élèves ont été déscolarisés, d'autres ont pu changer d'école; mais la plupart reste au contact des "bourreaux" jusqu'au bout, n'osant pas avouer aux parents la teneur de leurs mal-êtres. Sans compter que parfois, ils ne sont forcément entendus ou pris suffisamment au sérieux. C'est ici-même que la pratique du théâtre révèle son importance.

Déjà, elle permet aux enfants de s'échapper un tant soit peu de leurs vies, en jouant d'autres personnages, reprenant ainsi du plaisir à s'exprimer librement et à se faire des amis en dehors de l'école, au sein de nos cours,  à "The Theatre Academy", au gré d'une ambiance dépourvue du moindre jugement et à travers un enseignement, sous le signe de la bienveillance.
Il va de soi qu'un déclencheur se crée, durant l'année, leur permettant de dire les choses et exprimer enfin ce qu'ils vivent.



Pour ce qui est des plus petits, je leur demande, à un moment précis, de dire ou de  jouer tout ce qui ne leur plaît pas, chez les autres, au quotidien. La confiance finit toujours par triompher, au détriment même du chagrin qui se libère concrètement.

Enfin, pour les plus grands, une scène contenant le thème :"Mon pire jour à l'école" leur est proposée, les poussant également à relater et jouer la difficulté des moments qu'ils vivent...par la suite, une discussion collective s'installe naturellement.
Les élèves demeurant en outre victimes de harcèlement sont rassurés, verbalisant et comprenant que tout ce qu'ils subissent n'est pas normal.
Ils apprennent qu'il ne faut pas hésiter à dévoiler les choses, qu'ils ne sont pas des victimes nées, même si les impressions résultant des mauvaises habitudes veulent leur faire penser le contraire. À force de de subir, il est évident que, contre le harcèlement, la seule arme est de dénoncer, de dire, d'en parler et d'alarmer les personnes responsables, autour de soi.

Nos ateliers de théâtre sont également là pour ça, renforcer comme il se doit la confiance en l'humain et réveiller le courage, du plus profond de son être.

Et pour les enfants et adolescents qui ne sont pas confrontés à ce problème, c'est un grand enrichissement de pouvoir soutenir les enfants victimes d'harcèlement, d'en discuter et de leur donner une amitié pure sans jugement qui reigne dans nos cours. Être généreux au théâtre, reste une base pour pouvoir jouer ensemble et c'est une attitude qui restera dans la vie future.

7
"Entre docteurs et professeurs" - nos 6 à 8 ans en...
"Le théâtre des grands fous" - un spectacle semi-p...
 

Categories

News 172
En Bref 21
Blog 12
Éléments épinglés
Activités récentes
  • Atahana Turpyn-Berton a rejoint le groupe, Castings
    Publication en cours de modération
    Statut publié avec succès. Il est désormais visible dans votre journal.
Aucune activité
0
Shares

Vous aimez ce que vous voyez ?

Cliquez sur le bouton pour nous suivre et vous ne le regretterez pas ...